Nous avons le plaisir d'accueillir cette saison une nouvelle professeure de Danse Orientale, Madame Nita Ramadani, avec qui nos nos réjouissons de danser ! Nous remercions chaleureusement Madame Hélène Zanin qui a collaboré avec nous pendant plus de 10 ans, et qui a ouvert la voie de l'orientale à l'école Tendanses.

* Valérie Défago Guidoux, directrice de l’école depuis 1992, professeure de danse, wellness trainer et chorégraphe. Elle enseigne l'Éveil à la danse, les cours de Jazz Danse et Modern’jazz, ainsi que le Pilates & Stretch et le Stretch & Détente. Elle a suivi pendant 16 ans ans les cours de danse classique du Conservatoire Cantonal puis s'est prise de passion pour la danse Jazz. Après 2 années dans une école  à Genève, elle s'envole pour New-York, où elle continue sa formation notamment au Brooadway Dance Center. Elle obtient un diplôme d'anatomie, physiologie et technique d'enseignement de la danse (AFAA, Yale University).

* Hélène Renoux, professeure de Danse Classique, Danse Contemporaine et renforcement musculaire. Elle est aussi danseuse et chorégraphe professionnelle. Elle rentre au conservatoire  d'Angers à l'âge de 14 ans où elle effectue une formation technique et chorégraphique en danse jazz et contemporaine ; elle obtient à la fin de son cursus son diplôme d'aptitude technique danse contemporaine. En 2012,  elle suit la formation Cunningham à Paris, puis se perfectionne dans les matières théorique comme l'histoire de la danse, l'histoire de la musique et l'anatomie du mouvement au studio Harmonic. Elle intègre une année plus tard la compagnie neo-classique Blackbakara, puis monte sa propre compagnie professionnelle , actuellement en création entre Paris et Sierre.

* Poupy Chardon, professeure d'Éveil à la danse et de Jazz. Elle a débuté par la danse classique qu'elle a pratiquée durant une quinzaine d'années. En 1992, elle intègre l'école Tendanses en tant qu'élève et débute des cours de Modern'Jazz, qu'elle continue à suivre aujourd'hui en parallèle avec des cours de danse contemporaine. Elle travaille en tant que coiffeuse et praticienne en thérapies alternatives dans son institut à Sierre.

* Julie Melly, professeure de Street Jazz. Elle est élève de l'école Tendanses depuis l'âge de 4 ans, en commençant par le baby danse, le hip-hop, pour terminer en cours de jazz adultes.  Après plusieurs années d'enseignement des cours de jazz hip-hop enfants, elle est en charge des cours de Street Jazz. Elle est assistante socio-éducative et travaille actuellement à la crèche de l'Europe à Sierre en prenant en charge les enfants scolarisés.

* Kelly Miguel, professeure de Street Jazz. Elle a commencé par la danse classique à 6 ans et après quelques années, elle débute les cours de Jazz à l'école Tendanses et poursuit encore aujourd'hui ces cours avec Valérie. Depuis 2016, elle suit également des cours de street jazz. Elle travaille comme employée de commerce dans une entreprise sierroise.

* Alison Barman, professeure de Hip-Hop. Cette passionnée de danse a commencé à suivre les cours de l'école Tendanses à l`âge de 4 ans. Ses styles de danse préférés sont évidemment le hip-hop mais aussi la danse classique, le modern'Jazz, le « dancehall » et la danse contemporaine.  Elle crée régulièrement des chorégraphies pour des écoles et autres institutions ; afin de se perfectionner et se professionnaliser,  elle fait partie de l`académie de danse à Brigue en plus des cours qu'elle continue à Sierre,  et danse dans une « crew » du Haut-Valais, qui participe à des concours. Elle poursuit actuellement ses études à l`ECG de Brigue.

* Kim Altherr, professeur de Hip-Hop. Passionné de musique et de danse depuis tout petit, il a fréquenté plusieurs écoles de danse à l'étranger et en Suisse, et notamment ceux de l'école Tendanses. Cela lui a permis de découvir plusieurs styles autres que le Hip-Hop, à savoir le breakdance, la salsa et la capoeira. Tout en poursuivant ses études à Brigue, il continue de se perfectionner dans le Hip-Hop en suivant régulièrement des cours.

* Christelle Perruchoud, professeure de Hip-Hop. Elle a commencé à danser à l’âge de 7 ans en pratiquant différents styles, notamment le jazz et le ragga, avant de découvrir le  hip-hop qui deviendra très vite sa discipline préférée et sa passion. Elle continue d'ailleurs à se perfectionner en suivant des cours à l’école Tendanses. Elle poursuit ses études à l'école de couture du Valais à Sierre.

.

* Chiara Steiger, professeure de Hip-Hop. Élève à l’école Tendanses depuis l’âge de 4 ans, elle a exploré plusieurs styles de danse, du jazz au ragga en passant par le street jazz, le flamenco et bien sûr le hip-hop. Elle continue de suivre des cours dans diverses disciplines, afin de continuer à progresser. Elle est actuellement étudiante à l’école de couture du Valais à Sierre

* Délia Miguel, professeure de Ragga dancehall. Elle a débuté par de la danse classique jusqu’à ses 7 ans puis a rejoint les cours de jazz de l’école Tendanses. Elle a suivi les cours de danse jazz puis en 2007 elle découvre le ragga dancehall qui devient vite sa passion. Elle continue à prendre des cours pour se perfectionner.

* Annick Voland De Oliveira, professeure de Danse orientale et Oriental fusion. Elle a commencé la danse classique à 4 ans et c’est à l’âge de 10 ans qu’elle a rejoint l'école Tendanses en suivant des cours de jazz. En 2005, elle rejoint Hélène et son cours de danse orientale, qu’elle pratique depuis avec passion. Elle est enseignante primaire et travaille actuellement à l’école de Borzuat à Sierre.

* Nita Ramadani, professeure de Danse orientale. Passionnée par l’univers oriental depuis toute jeune, elle découvre en 2011 le ballet oriental et la construction chorégraphique avec Hélène Zanin au sein de l’école Tendanses. En 2014, elle perfectionne sa technique en intégrant l’Ecole des danses et cultures d’Orient de Maryam, danseuse et professeure de renom. Parallèlement, elle participe à des concours où elle remporte plusieurs fois des prix. Depuis, elle poursuit son chemin dans la compagnie de Maryam à Lausanne et intègre en 2018 la troupe de Khaled Seif en Suisse, ainsi que la troupe de Mohammed Kazafy. En 2019, elle obtient le certificat de la formation professionnalisante Bell’Masry Elite School à Paris. Son vocabulaire scénique s’articule autour du Raqs Sharqi et des folklores égyptiens, en honorant l’enseignement qu’elle a reçu alliant histoire, culture et danse. Elle est également enseignante primaire à l’école de Borzuat à Sierre.

 

 

 

Professeurs invités

* Anne-France Brunet, professeure de danse africaine.Formée par certains des plus grands noms de la danse et de la percussion africaines en Europe et en Afrique (Bouly Sonko, Djonkunda N'Diaye, Doudou N'Diaye Rose, Mamady Keïta, Georges Momboye, entre autres...), Anne-France Brunet complète son apprentissage auprès du Ballet National du Sénégal. Remarquée par le célèbre djembefola malien Soungalo Coulibaly, elle intègre son groupe en 1992 en tant que danseuse soliste et chorégraphe et participe pendant douze ans à toutes ses tournées internationales et à ses albums CD et DVD. Parallèlement, elle crée avec Vincent Zanetti la Cie Djinn Djow avec laquelle elle tourne en Suisse, au Sénégal, au Burkina-Faso et au Mali. Dans le Mandé malien, elle contribue à la création du centre culturel Bougou Saba à Siby et parraine la fondation de la troupe Mandé Kulu. Depuis 1990, elle consacre une partie de son temps à l’enseignement. Elle a donné de nombreux stages et ateliers en Suisse, en France et au Maroc. Après une interruption de deux ans liée à un problème de santé, elle reprend aujourd'hui ses activités artistiques.

 

*Vincent Zanetti, multi-instrumentiste, percussionniste spécialisé dans l’accompagnement des danses d’Afrique de l’ouest, formé à l’école de quelques-uns des plus fameux maîtres batteurs traditionnels, arrangeur et directeur artistique de 1993 à 2004 au sein de l’ensemble du musicien malien Soungalo Coulibaly, fondateur de la compagnie métisse Djinn Djow (prix d’encouragement de l’Etat du Valais en 2002), il s’est produit aux côtés d’artistes prestigieux de la scène ouest-africaine (Youssou N’Dour, Boubacar « Kar Kar » Traoré, Alioune Baye Der...), tout en continuant à s'associer régulièrement à des artistes suisses dans des genres différents.